Spasfon contre quels maux ?

La santé est le meilleur des cadeaux et c’est lorsqu’on ne l’a pas qu’on se rend vraiment compte. On n’est pas des machines ! De ce fait, il peut arriver qu’il y ait des dysfonctionnements dans notre organisme, conduisant à des maladies. Grâce à l’évolution de la science, les maladies ne sont plus aussi fatales qu’avant. Il suffit de connaître votre mal et de trouver le médicament qui peut le guérir. Il faut beaucoup faire attention avec les médicaments. Dans cet article, nous vous présentons le spasfon.

Continuer la lecture de Spasfon contre quels maux ?

De quelles pathologies faut-il se méfier quand on est enceinte ?

La grossesse est un état particulier, qui sensibilise davantage l’organisme à divers problèmes de santé. De même, le fœtus est particulièrement sensible à plusieurs pathologies pouvant entraver son bon développement. Dès lors, de quelles pathologies faut-il se méfier quand on est enceinte ?

La toxoplasmose

Cette première pathologie est extrêmement problématique chez les femmes enceintes. Si elle est bénigne pour la mère, qui ne présente généralement aucun symptôme, elle est dangereuse pour le fœtus (risque accru de fausse couche ou de malformations). Il faut donc vérifier si la mère est immunisée.

Causée par le parasite Toxoplasma gondii, la toxoplasmose s’attrape au contact d’animaux de compagnie, en jardinant ou par le biais de nourriture contaminée (fruits / légumes ou viande).

Les problèmes articulaires

Ensuite, diverses douleurs articulaires peuvent survenir durant la grossesse. D’une part, la prise de poids est potentiellement importante, ce qui a un impact sur les articulations et la colonne vertébrale. Le poids à supporter étant (beaucoup) plus important, les articulations deviennent alors douloureuses.

D’autre part, la grossesse engendre souvent de la rétention d’eau et des gonflements, y compris au niveau articulaire. Notamment, le poignet peut gonfler et entraîner une compression excessive du canal carpien. Dans ce cas, il vaut mieux se renseigner sur l’opération du tunnel carpien par décompression endoscopique.

Le diabète gestationnel

Une autre pathologie fréquente est le diabète gestationnel. Il s’agit d’une intolérance au glucose, qui apparaît chez des femmes n’ayant généralement pas de diabète en temps normal.

Survenant entre la 24e et la 28e semaine de grossesse, le diabète gestationnel présente surtout des risques de complications à l’accouchement. Il peut aussi être dangereux pour le développement du bébé. Il convient donc de tester la glycémie de la mère, via une prise de sang.

L’hypertension gravidique

Tout comme le diabète, l’hypertension gravidique ne touche que les femmes enceintes. Surtout si elle se développe au cours du troisième trimestre, cette tension artérielle anormalement élevée augmente considérablement les risques d’éclampsie (crise convulsive généralisée, pouvant causer des dommages permanents) et de toxémie gravidique (pré-éclampsie) chez la mère.

En cas d’éclampsie, il existe également des risques sérieux pour le bébé, tels que la prématurité, le retard de croissance in utéro voire le décès.

Conclusion

Toute femme enceinte doit donc être suivie par un professionnel de santé compétent, et traitée aussi tôt que possible si un de ces problèmes survient.

Quel vélo choisir pour aller au travail ?

Si vous travaillez à un endroit proche de votre domicile, pourquoi ne pas aller au travail en vélo ? Économique, flexible et écologique, ce moyen de transport vous permettra aussi de faire de l’exercice ! Mais quel vélo choisir ?

  1. Les vélos en libre-service

Pour commencer, un nombre croissant de communes mettent des vélos à disposition des citoyens. Accessibles en libre-service, ces vélos peuvent être utilisés en ville selon vos besoins. Il vous suffit d’en louer un sur une borne, puis de le redéposer à une autre.

Cette option peut être intéressante si vous :

  • Habitez dans la même ville que votre lieu de travail.
  • Avez besoin d’un vélo de manière ponctuelle – par exemple pour aller à certains rendezvous professionnels.
  • N’avez pas envie d’acheter votre propre vélo, pour des questions de coûts, d’entretien ou même de stockage.

Renseignez-vous donc auprès de votre ville pour savoir si elle propose des vélos en libre-service !

  1. Le vélo de ville : modèle VTC ou hollandais ?

Ensuite, vous pouvez aussi investir dans votre propre vélo. Si vos trajets pour aller au travail vous amènent à ne circuler qu’en ville, vous avez le choix entre deux modèles :

  • Le vélo hollandais : il est facile de monter dessus et la posture bien droite vous donne une bonne vue sur la circulation urbaine. En revanche, son confort et son aérodynamisme restent assez limités. Privilégiez donc ce vélo pour les trajets courts.
  • Le VTC (vélo tous chemins) : il reprend les avantages du vélo hollandais, mais sans ses inconvénients. Il sera intéressant pour des trajets réguliers et potentiellement plus longs. En complément, il permettra davantage d’accélérations et vous aidera à gravir les côtes plus facilement. Cependant, il est plus coûteux.
  1. Le VTT, pour une polyvalence optimale

Pour finir, il est aussi possible d’investir dans un VTT de qualité. Si besoin, vous pouvez même demander un prêt express pour le financer.

Un vélo tout terrain vous offrira une grande polyvalence. Il pourra être utilisé aussi bien en ville qu’à la campagne, et même en forêt. Si vous cherchez un vélo robuste, ergonomique et durable, qui vous permettra d’aller au travail, mais aussi de vous promener sur des terrains plus accidentés, le VTT est un excellent choix.

Conclusion

Choisissez donc votre vélo selon votre usage et vos préférences.

Comment décorer son appartement parisien?

Vous venez d’acheter votre premier appartement et vous souhaitez le décorer pour qu’il vous ressemble davantage ? Voici quelques astuces simples que vous pourrez certainement adopter si vous êtes à la recherche d’astuces pour avoir un intérieur à votre image.

Le style design et vintage

La plupart des appartements à Paris sont décorés dans un mélange parfait de style design et vintage. Si vous souhaitez profiter de ce style, n’hésitez pas à vous inspirer des photos publiées sur Pinterest, ou encore de suivre des influenceurs pour trouver quelques idées de décoration géniales. Vous pouvez également faire appel à un architecte d’intérieur pour avoir une touche glamour et adaptée au style parisien. 

Par exemple, vous pouvez ajouter une note industrielle, avec des murs de brique apparents ou encore avec des verrières, qui non seulement apportent du cachet à votre appartement mais aussi permettent d’offrir un maximum de luminosité. Outre la décoration, vous pouvez aussi miser sur l’aménagement d’intérieur afin d’avoir un style correspondant à vos besoins. Pour un intérieur cosy et cocooning, le style scandinave avec ces notes de couleurs pastel sera parfait. Vous pourrez apporter une touche de chaleur dans votre intérieur en intégrant le bois brut ainsi que les plantes vertes, un excellent rappel de ce que la nature peut nous offrir de meilleur. Pour les meubles, n’hésitez pas à miser sur le style dépareillé, un excellent moyen d’apporter de la singularité dans chaque pièce de votre lieu de vie.

Qu’en est-il des appartements déjà décorés ?

Vous pouvez enfin trouver sur Paris des appartements déjà meublés et décorés, où vous n’aurez qu’à apporter votre griffe personnelle. Si vous ne souhaitez pas travailler sur un tableau blanc et vierge, ce genre d’appartements sera un excellent moyen de décorer votre intérieur. Vous n’aurez plus besoin de courir les magasins comme Ikea, Cdiscount, Maisons du Monde et autres enseignes pour dénicher du mobilier fonctionnel et moderne. Il suffira juste d’apporter votre touche comme les cadres photos, les coussins et quelques babioles ici et là pour donner vie à un bien qui vous ressemble. Si vous avez fait appel à un chasseur d’appartement pour trouver votre bien immobilier, vous pourrez lui demander de vous mettre en relation avec un spécialiste de la décoration intérieure, il connait les meilleurs !

De votre côté, vous n’aurez plus qu’à exprimer vos goûts et vos attentes…

3 conseils avant d’investir dans son premier vélo

Le vélo est une activité physique intéressante, qui aide à se dépenser tout en se promenant. Mais si vous n’êtes pas un cycliste aguerri, vous êtes probablement confus face à la grande variété de vélos qui existe. Vélo de route, VTT, pliant, à assistance électrique, VTC ou encore vélo hollandais : lequel choisir ? Pas de panique ! Suivez nos 3 conseils avant d’investir dans votre premier vélo :

  1. Pour quel usage ?

La première chose à faire est de définir l’usage que vous comptez réserver à votre vélo. Souhaitez-vous faire des promenades à la campagne ? Rouler uniquement en ville ? Faire des sorties en forêt ? Aller et revenir du bureau en vélo ? Parcourir des kilomètres sur la route ? Pour chaque usage, il existe un vélo adapté.

Autant pour des questions de confort que de sécurité et de performance, il faut donc bien identifier vos besoins avant d’entamer vos recherches. Si vous prévoyez de rouler un peu en ville, en forêt et sur des routes de campagne, vous pouvez par exemple opter pour les avantages du vélo hybride. Combinant VTT et vélo de course, il constitue un bon compromis pour un usage varié.

  1. Votre budget

Ensuite, la variété de vélos ne concerne pas que les usages. Elle se retrouve aussi au niveau du budget. On peut ainsi acheter un vélo basique à une centaine de dollars, mais des modèles plus élaborés peuvent atteindre plusieurs milliers de dollars !

Avant de commencer vos recherches de vélo, fixez-vous un budget à ne pas dépasser. Puisqu’il s’agit de votre premier vélo, il vaut mieux acheter un modèle assez basique qui vous permettra d’affiner vos préférences. Puis si votre pratique s’intensifie, vous pourrez alors envisager un vélo plus haut de gamme et surtout mieux adapté à vos besoins.

  1. Votre physique

En lien direct avec la pratique envisagée, il faut aussi tenir compte de votre condition physique. Si vous avez quelques soucis de santé, mieux vaut vous contenter de promenades en vélo ou de simples trajets en ville. Le mieux sera alors de choisir un VAE (vélo à assistance électrique).

Enfin, quel que soit le modèle visé, choisissez toujours un vélo à votre morphologie. Considérez alors votre taille, la longueur de vos bras et celle de vos jambes.

Conclusion

En cas de doute, demandez conseil à un vendeur de vélos professionnel.

3 avantages de la communication hors média

À l’ère des smartphones et de la recherche du buzz, on mise énormément sur la communication hors média. Celle-ci inclut internet, les réseaux sociaux et les événements professionnels. Et il est vrai que les résultats sont souvent au rendez-vous ! Ces actions de marketing direct présentent de nombreux avantages :

  1. Un ciblage plus précis

D’abord, la communication hors média est particulièrement appréciée pour la précision qu’elle apporte. Alors que la télévision, la presse ou encore la radio visent un large éventail de cibles plus ou moins pertinentes, les non-médias sont bien plus précis dans leur ciblage.

Lorsque vous organisez un événement, vous choisissez vos participants. Qu’il s’agisse d’un salon grand public ou d’une exposition B2B, seules leurs personnes intéressées – et donc pertinentes – y assistent. De même, si vous communiquez sur les réseaux sociaux, vos abonnés y ont accès parce qu’ils veulent suivre vos publications. Et si vous diffusez des publicités en ligne, vous pouvez aussi cibler votre audience très précisément selon les profils qui vous intéressent.

  1. Un effet mesurable et plus rapide

Le deuxième gros avantage de la communication hors média est son résultat rapide et mesurable. De leur côté, les médias traditionnels ne vous fournissent que peu de données permettant de mesurer leur ROI. De plus, observe souvent un délai entre une campagne média et de potentielles retombées.

Avec la communication hors média, vous pouvez non seulement mesurer l’effet, mais aussi en profiter bien plus rapidement. Reprenons nos exemples précédents :

  • Lors d’un événement, vous connaissez immédiatement le nombre de participants, savez combien de contrats vous avez signés ou quel montant de marchandises vous avez vendu.
  • Avec une publication en ligne, vous voyez en direct le nombre de vues, de commentaires, de partages, de clics, de commandes via votre lien, etc.
  1. Proximité et fidélisation

Enfin, la communication hors média permet des interactions, qui créent une proximité avec vos cibles et aident à les fidéliser. Le contact est direct et personnalisé, ce qui renforce l’identification à votre marque et le sentiment d’appartenance. Tandis que les médias classiques restent très génériques, distants et impersonnels.

Par exemple, si vous décidez d’organiser un projet événementiel à Montréal, vous pouvez créer une expérience adaptée à vos cibles. Sur internet, il est aussi possible d’interagir pour renforcer la proximité malgré la distance.

Conclusion

Veillez donc à inclure la communication hors média dans votre stratégie !

3 travaux à faire chez soi avant la fin de l’été

L’été est une période propice aux travaux. D’une part, la météo est plus clémente ; et d’autre part, vous avez certainement plus de temps libre à y consacrer. Que vous soyez locataire ou propriétaire de votre logement, il y a plusieurs travaux à faire chez vous avant la fin de l’été. En voici une sélection :

  1. Repeindre les fenêtres, portes et barrières

La première chose que vous pouvez faire est de repeindre les éléments situés à l’extérieur. L’idée est de profiter du temps sec pour que la peinture ait bien le temps de sécher. Cela vous donnera aussi l’occasion d’appliquer certains traitements spéciaux pour mieux préserver les matériaux.

On pense notamment aux volets, aux portes, aux fenêtres, au portail ou encore aux barrières. Bref, tout ce qui subit les intempéries et s’use assez rapidement tout au long de l’année.

De plus, cet entretien aidera à rallonger la durée de vie de ces équipements, tout en embellissement votre maison et en augmentant sa valeur.

  1. Remplacer les volets

Ensuite, si vos volets sont anciens et doivent être remplacés, la saison estivale est le meilleur moment pour le faire. Ici encore, la météo joue en votre faveur. De manière générale, il est préférable d’opter pour des volets roulants – manuels ou électriques. Plus confortables, isolants et sécurisés, ils ont pris le pas sur les traditionnels volets à battants.

Certes, le remplacement de volets représente un investissement assez conséquent. Mais il augmentera considérablement la valeur de votre demeure, tout en vous offrant bien plus de confort au quotidien. Pour financer ces rénovations, vous pouvez envisager un prêt rapide sans enquête de crédit.

  1. Refaire l’isolation

Pour finir, avant que les températures ne commencent à baisser, il serait intéressant de refaire votre isolation. Il est essentiel que votre logement soit correctement isolé du sol au plafond. Et même du sous-sol jusqu’au toit !

Le mieux est de commencer par réaliser un audit avec un professionnel. Il repérera les lacunes de votre isolation actuelle et vous proposera des solutions adaptées à votre maison / appartement. Cette fois encore, des travaux d’isolation impliquent de grosses dépenses, mais vous promettent des économies d’énergie et plus de confort par la suite.

Conclusion

Profitez donc des quelques semaines d’été qui vous reste pour entreprendre ces quelques travaux. Vous ne trouverez pas de meilleur moment pour les faire !

Acide oxalique: faut-il s’en méfier ?

En chimie, un acide est un corps dont le pH est inférieur à 7. Il est capable de libérer un ion H+ et lorsqu’il est combiné avec une base, il donne un sel. Il existe de nombreux acides issus d’éléments chimiques différents. On peut citer par exemple l’acide chlorhydrique, l’acide acétique. Il existe aussi des acides qui ont une origine naturelle. Parmi ceux-là, on a l’acide oxalique. C’est bien cet acide qui nous intéresse dans cet article. Généralement, à un certain niveau, les acides sont très dangereux pour l’homme. Mais est-ce le cas de l’acide oxalique ? Qu’appelle-t-on acide oxalique et devrait-on s’en méfier ? Réponses dans cet article.

Qu’est-ce que l’acide oxalique ?

L’acide oxalique, plus connu sous le nom de sel d’oseille, a pour formule chimique HOOC-COOH et pour formule brute C2H2O4. Officiellement, il est nommé acide éthanedioïque et il fait partie des acides dicarborxyliques aliphatiques. C’est un des acides les plus utilisés du fait de sa capacité à se décomposer facilement et rapidement en monoxyde de carbone et en dioxyde de carbone. L’acide oxalique existe à l’état naturel sous la forme d’oxalate de calcium ou d’oxalate de potassium. On le retrouve dans les rhizomes et les racines des plantes comme la betterave, l’oseille ou la rhubarbe. De même, on peut retrouver cet acide dans les urines des animaux. Dans ce cas, on parle d’acide urique. On utilise l’acide oxalique comme décolorant, détartrant ou encore complexant. Il peut être utilisé pour faire partir certaines taches comme celles des vernis, de la rouille ou des encres.

L’acide oxalique peut-il être dangereux ?

On utilise le sel d’oseille de façon quotidienne dans la vie pratique. D’ailleurs, il est présent dans de nombreux produits alimentaires comme le chocolat, la fraise, les agrumes, la carotte, les épinards… Il devient dangereux lorsqu’il est ingéré à de fortes doses. Dans ce cas, il peut causer des irritations au niveau d’une zone précise de la peau. De plus, une absorption de cet acide peut être cause de trouble de circulation du sang et de problèmes de reins. Lors de son ingestion, on peut remarquer une irritation de l’œsophage. Et à forte dose, il peut même causer la mort. Il faut aussi dire que l’acide oxalique a la possibilité de se lier à des minéraux comme le fer, le calcium, le potassium, le magnésium.

Ainsi, lorsque vous consommez des aliments qui contiennent beaucoup de sel d’oseille, vous risquez d’avoir des carences alimentaires. C’est pour cela que la quantité maximale indiquée lorsqu’il s’agit d’ingérer cet acide est de 600 mg/kg d’aliments. Au-delà de cela, on considère que l’acide oxalique devient dangereux. Par ailleurs, lorsque vous êtes en bonne santé, vous avez la possibilité de manger les aliments qui contiennent de l’oxalate. Par contre, les personnes qui sont atteintes de certaines maladies comme les calculs rénaux, l’arthrite ou la goutte doivent éviter ces aliments.

En résumé, l’acide oxalique est un composé chimique assez présent dans l’alimentation. C’est lorsqu’il est consommé à fortes doses qu’il devient dangereux. Il faudra donc vérifier la quantité d’acide oxalique qu’on consomme.

Accastillage Diffusion, leader dans la fourniture de matériels de navire

Vous êtes en France et vous désirez le meilleur pour équiper votre bateau de plaisance ou votre navire. Une seule adresse : Accastillage Diffusion. Pourquoi ? Trouvez la réponse dans ce billet.

Un peu plus au sujet de Accastillage Diffusion

Société à responsabilité limitée, Accastillage Diffusion est le spécialiste de l’équipement bateau et navire en France. Elle se situe dans la deuxième rue de Boulogne 67100 Strasbourg. Que vous soyez professionnel ou non, il vous propose plus de 10 000 références dans l’univers du nautisme pour votre loisir. Le catalogue est régulièrement étoffé pour vous permettre de profiter d’un équipement nautique performant au meilleur prix.

Matériels disponibles chez Accastillage Diffusion

Trouver l’ensemble des matériels et accessoires servant à bord d’un bateau (accastillage) en France n’est pas toujours chose évidente. Accastillage Diffusion vous propose un grand éventail d’articles de navigation que ce soit pour bateau ou navire. Ainsi, vous trouverez des outils comme :

  • velcro : gamme de système de fixation mécanique par crochet et boucle textile
  • ancre marin : la chaîne d’ancre doit être d’une longueur égale à au moins cinq fois la longueur du bateau. Le cordage marin de l’ancre doit être de préférence en polyamide, très résistant à la rupture, à l’abrasion et d’une grande élasticité;
  • poulie : c’est l’ensemble de la poulie et de sa chape
  • gilet de sauvetage : dispositif qui permet à une personne, en cas de chute dans l’eau, de flotter plus facilement. Il est très essentiel à avoir à bord de son bateau quand on lève l’ancre
  • WC chimique allie confort et commodité, s’adaptant à tous les endroits
  • carte marine : c’est un type particulier de carte qui représente les éléments indispensables à la navigation maritime. En adéquation avec la signalisation maritime, elle permet de se situer et de se diriger. Les cartes marines ainsi que les guides de navigation indiquent les meilleurs mouillages. Toutefois, la qualité du mouillage dépend également de la direction du vent et de la houle. Le mouillage constitue donc un bon abri
  • humminbird: technologie d’imagerie latérale haute définition
  • sandow: accessoire pour équiper vos arbalètes et fusils chasse sous-marine
  • GPS marine : c’est un système de géolocalisation. Il s’agit d’un outil de navigation destiné à être utilisé par les marins;
  • sondeur: sa définition graphique permet d’afficher à l’écran le rendu sous-marin avec plus ou moins de détails
  • pompe de cale : c’est tout simplement une pompe pour vider l’eau qui pourrait se trouver dans les fonds du bateau.

Vous trouverez également chez Accastillage Diffusion des batteries bateau, hublots bateau, moteurs bateau électriques, radeaux de survie, sièges bateau, étoupes…

Au moment de réaliser l’amarrage de cet article, nous vous recommandons de faire un tour dans les boutiques de Accastillage Diffusion si vous envisagez aller en mer prochainement.