Archives de catégorie : Divers

3 causes du phénomène de Raynaud

Le phénomène de Raynaud est un trouble qui touche les extrémités : les doigts et plus rarement le nez, les orteils et les oreilles. Il se manifeste par un arrêt temporaire de la circulation du sang. Les doigts blanchissent, deviennent insensibles, parfois bleus et gonflés. Pour quelles raisons ?

Les causes du phénomène de Raynaud

  1. Elles sont inconnues dans 80% des cas ! On l’appelle alors la maladie de Raynaud. Elle touche les adolescents et les femmes principalement et apparaît lors d’une exposition au froid, un changement de température, une exposition à l’humidité ou même à l’occasion d’une émotion ou d’un stress important. Certains facteurs sont déclenchants : le tabac, le café, le thé ou le cola. Les vaisseaux sanguins se resserrent, provoquant un arrêt brutal, mais réversible de la circulation du sang. Parfois, seul un doigt ou même une phalange sont atteints.
  2. Le phénomène de Raynaud secondaire est lié à des pathologies : les maladies auto-immunes ou artérielles. Il est provoqué alors par la prise de certains médicaments.
  3. Les activités professionnelles impliquant des vibrations dans les mains ou des chocs répétés. Les ouvriers, les maçons, les carreleurs, les menuisiers, les sportifs de haut niveau dans les disciplines comme le base-ball, le volley ou le karaté sont les plus touchés. Lors de la survenue de certains symptômes (picotements, paresthésie…) il est conseillé de consulter pour diagnostiquer un engourdissement des doigts et un possible syndrome du canal carpien.

Comment se manifestent les crises ?

Il y a trois phases distinctes. D’abord, les doigts deviennent blancs et froids. Ils perdent leur sensibilité, comme s’ils étaient morts. Puis, dans la plupart des cas, il y a retour à la normale. Mais une deuxième phase peut s’enclencher avant, les doigts sont bleus, picotent, sont douloureux. Enfin, la troisième phase, dite de récupération, apparaît. Les doigts se recolorent en passant du bleu au rouge puis au rose. Les douleurs à ce moment persistent.

Quels sont les traitements ?

Il existe des traitements médicaux pour soulager la maladie, mais ils ne sont pas définitifs. La première intention consiste à se mettre au chaud. Si la situation ne le permet pas, il faut mettre ses mains sous les aisselles afin de rétablir la circulation du sang plus rapidement. On peut aussi masser les zones touchées, les passer sous de l’eau tiède ou bouger les bras en faisant de grands cercles. Dans les cas graves, les médecins peuvent prescrire des vasodilatateurs pour augmenter l’ouverture des vaisseaux sanguins.

4 projets d’investissements pour votre PME

Pour se développer, il est nécessaire d’investir que ce soit au sein de l’entreprise pour améliorer sa compétitivité, mais aussi à l’extérieur pour gagner de nouveaux marchés. À la veille de 2020, voici quelques idées à réfléchir.

  1. Se développer à l’étranger

La présence de l’entreprise à l’international est un levier stratégique pour faire face à un marché saturé. C’est l’opportunité d’acquérir de nouveaux clients et de développer son chiffre d’affaires. Avec les nouvelles technologies, il est désormais plus facile de se lancer.

Mais la création de nouveaux réseaux commerciaux suppose des investissements financiers : développement de sa capacité d’innovation pour la mise au point de nouveaux produits ou services adaptés aux futurs marchés, recherche d’un réseau d’affaires, équipe sur place pour communiquer sur les réalités du terrain, actions de marketing sur-mesure pour répondre aux spécificités culturelles du pays où l’on projette de s’installer… Les chambres de commerce disposent d’experts pour vous accompagner dans ce projet. Entreprise Québec peut aussi vous renseigner sur les différentes subventions auxquelles vous pourriez prétendre.

  1. Se lancer dans le crowfunding

L’investissement dans un ou plusieurs projets entrepreneuriaux vous permettrait de diversifier votre activité en finançant la création d’une PME via la souscription de titres de capital ou de créances. En échange, vous participez aux bénéfices réalisés. Ce type d’investissement repose sur une gestion saine de vos finances. En confiant votre tenue de livres à Montréal, vous pourrez savoir quand et combien investir dans le crowfunding.

  1. Investir dans les TI

Aucune entreprise aujourd’hui ne peut faire l’économie des technologies de l’information pour simplifier ses processus d’affaires. Si vous gérez encore aujourd’hui de nombreuses tâches manuelles et un volume important de paperasse et d’archivage ou que vote plateforme TI n’est plus à jour et vos logiciels dépassés, il est urgent d’investir dans un système d’information performant. Vous gagnerez un temps précieux pour vous consacrer à d’autres tâches plus rémunératrices. Renseignez-vous, vous pourriez peut-être obtenir un crédit d’impôt.

  1. Investir dans un bon CRM

Investir dans un CRM vous permettra de booster vos ventes et d’optimiser votre relation client. Le CRM permet en effet de retracer tout l’historique de l’expérience d’un client ou d’un prospect avec votre entreprise. Ces informations sont utilisées ensuite pour automatiser les actions marketing au plus près de ses besoins. Ces informations sont en plus partagées avec tous les acteurs de l’entreprise en temps réel. Non seulement vous pourrez tirer davantage profit de vos clients, mais vous pourrez aussi augmenter considérablement leur nombre.

5 conseils pour protéger ses pieds en hiver

Rien de pire que d’avoir froid aux pieds l’hiver ! Les extrémités étant les premières à se refroidir, ils sont, avec les mains, les premières victimes du froid. Comment limiter les pertes de chaleur ?

  1. Bien choisir ses chaussures

Si des chaussures bien doublées ou fourrées sont les bienvenues, cela ne suffit pas. Parmi les critères de choix, l’épaisseur de la semelle est indispensable pour isoler ses pieds du froid. Elles doivent également être imperméables. Des pieds humides peuvent être à l’origine de la prolifération de champignons microscopiques sous les ongles des orteils. Ils deviennent alors jaunâtres, se décollent, voire s’effritent. Si tel est le cas, vous devrez vous renseigner sur le traitement au laser de la mycose des ongles. Il est recommandé de privilégier le cuir, qui évite la macération, et de garder 1 cm de mou entre la chaussure et le gros orteil.

  1. S’équiper de semelles thermiques

Les semelles thermiques sont très efficaces pour garder les pieds au chaud. Vous pouvez aussi découper dans une couverture de survie ou un pare-soleil des semelles au gabarit de celles des chaussures. En les plaçant au fond de chacune d’elle, sous la semelle d’origine, elles empêcheront la conduction du sol froid dans la chaussure.

  1. Magasiner des chaussettes adaptées

D’une manière générale, il vaut mieux éviter le coton. Si vos pieds sont mouillés, les chaussettes sècheront moins vite et vous aurez froid aux pieds. Choisissez des matières techniques dans un magasin de sport, de la laine ou de la soie. Ne superposez pas plusieurs paires, quand les pieds sont comprimés, le sang circule mal et favorise l’apparition des engelures. Donc, pas plus de deux paires si besoin, une fine en soie et une autre en laine par exemple.

  1. Soigner l’excès de transpiration

La transpiration permet de réguler la chaleur du corps. L’excès de transpiration peut devenir pathologique, on l’appelle l’hyperhidrose. Elle empêche le réchauffement des pieds. C’est un trouble des glandes sudorales provoqué par le stress, l’émotivité excessive, des troubles thyroïdiens ou hormonaux. Vous devez consulter un podiatre pour qu’il vous prescrive un traitement adapté. Le principe est de mettre les glandes sudorales au repos.

  1. Marcher

La marche rapide favorise le travail musculaire, y compris des muscles des pieds. La circulation du sang est plus active et vous produisez de l’énergie qui vous réchauffe. Laissez votre voiture à la maison !

3 conseils pour aider son chien à bien passer l’hiver

À l’approche de l’hiver, vous commencez certainement à vous préparer : nouvelle garde-robe, vitamines, hydratation de votre peau, etc. Mais avez-vous pensé à votre chien ? Tout comme vous, votre fidèle compagnon doit se préparer pour mieux affronter la rudesse hivernale. Suivez donc ces 3 conseils pour aider votre chien à bien passer l’hiver.

  1. Brossez votre chien

À chaque changement de saison, les chiens renouvellent leur fourrure. En automne, la toison légère fait place à des poils plus denses et épais, conçus pour protéger l’organisme contre le froid.

Cela signifie que votre compagnon va perdre beaucoup de poils pendant quelques jours voire semaines. Dès lors, il est important de le brosser régulièrement, pour faciliter sa mue. De cette façon, vous le débarrasserez de ses poils morts et renforcerez les nouveaux.

  1. Adaptez son alimentation

Pour lutter contre le froid, votre compagnon poilu va également consommer davantage d’énergie. C’est surtout vrai pour les chiens qui passent beaucoup de temps à l’extérieur. Si c’est le cas du vôtre, il faudra adapter son alimentation pendant les périodes froides.

Concrètement, il est conseillé d’augmenter les rations de 10 à 20%. Et si votre chien est très actif, vous pouvez même lui donner temporairement de la nourriture plus riche. Dans tous les cas, il faut d’abord demander conseil dans une clinique vétérinaire. L’alimentation doit vraiment être adaptée au mode de vie et aux particularités physiques de votre toutou.

  1. Protégez votre compagnon du froid

Ce conseil est surtout valable pour les chiens qui ne vivent pas en intérieur. Quand le froid s’installe, il est essentiel de protéger votre compagnon du froid, du vent et de la pluie. Le strict minimum est de lui donner accès à un abri : une niche isolée ou un espace dans votre garage seront suffisants si votre toutou est résistant. Et s’il est plutôt faible, âgé ou au contraire très jeune, mieux vaut l’installer chez vous pendant l’hiver.

Enfin, si votre chien vit à l’intérieur, ne réduisez pas ses sorties – qui sont indispensables à son équilibre. En revanche, veillez à bien le réchauffer après chaque promenade. S’il rentre mouillé, séchez-le au maximum avec une serviette. Comme les humains, un chien peut aussi attraper froid !

Conclusion

En bonus, n’hésitez pas à jouer dans la neige avec votre chien. À ce niveau, l’hiver est une formidable opportunité de s’amuser dehors !

La Belle-Îloise : 9 décennies d’expérience dans la conserverie de poisson

Une chose est de créer une entreprise, une autre est de réussir à la faire durer dans le temps. En réalité, c’est le vrai défi de toute entreprise : réussir à durer malgré les difficultés. En France, de nombreuses entreprises ont réussi à faire face à l’épreuve du temps. L’une d’entre elles est la belle-iloise. Il s’agit d’une conserverie de poisson qui, grâce à son expérience, doit forcément être dans votre carnet d’adresses. Dans cet article, nous vous présentons cette entreprise.

Continuer la lecture de La Belle-Îloise : 9 décennies d’expérience dans la conserverie de poisson

Comment se réalise un test psychotechnique ?

L’aptitude, la compétence et l’expérience, une bonne santé mentale et morale, sont autant de qualités nécessaires et même exigées pour exercer à mieux une fonction déterminée dans la société. Ainsi, divers examens existent qui permettent de vérifier chez un individu, sa capacité à exercer une tâche donnée avant qu’on ne la lui confie. Au rang de ces tests, figure le test psychotechnique qui est l’un des plus utilisés dans la vérification des facultés et du raisonnement d’un individu. L’article ci-après, présente ce que c’est que le test psychotechnique ainsi que la procédure de ce genre de test.

Continuer la lecture de Comment se réalise un test psychotechnique ?

Lillydoo pour des couches et lingettes adaptées pour bébé

Marque allemande créée en 2015, lillydoo propose aux parents, un large éventail de produits parfaitement adaptés aux besoins de leur bébé, tels que les lingettes et les couches. L’entreprise collabore avec des sages-femmes depuis sa création, afin de mettre à la disposition de sa clientèle, des articles de qualité respectant la peau et offrant un confort optimal à leurs utilisateurs. Découvrez les particularités des principaux articles constituant l’offre de ce fabricant.

Continuer la lecture de Lillydoo pour des couches et lingettes adaptées pour bébé

Spasfon contre quels maux ?

La santé est le meilleur des cadeaux et c’est lorsqu’on ne l’a pas qu’on se rend vraiment compte. On n’est pas des machines ! De ce fait, il peut arriver qu’il y ait des dysfonctionnements dans notre organisme, conduisant à des maladies. Grâce à l’évolution de la science, les maladies ne sont plus aussi fatales qu’avant. Il suffit de connaître votre mal et de trouver le médicament qui peut le guérir. Il faut beaucoup faire attention avec les médicaments. Dans cet article, nous vous présentons le spasfon.

Continuer la lecture de Spasfon contre quels maux ?

De quelles pathologies faut-il se méfier quand on est enceinte ?

La grossesse est un état particulier, qui sensibilise davantage l’organisme à divers problèmes de santé. De même, le fœtus est particulièrement sensible à plusieurs pathologies pouvant entraver son bon développement. Dès lors, de quelles pathologies faut-il se méfier quand on est enceinte ?

La toxoplasmose

Cette première pathologie est extrêmement problématique chez les femmes enceintes. Si elle est bénigne pour la mère, qui ne présente généralement aucun symptôme, elle est dangereuse pour le fœtus (risque accru de fausse couche ou de malformations). Il faut donc vérifier si la mère est immunisée.

Causée par le parasite Toxoplasma gondii, la toxoplasmose s’attrape au contact d’animaux de compagnie, en jardinant ou par le biais de nourriture contaminée (fruits / légumes ou viande).

Les problèmes articulaires

Ensuite, diverses douleurs articulaires peuvent survenir durant la grossesse. D’une part, la prise de poids est potentiellement importante, ce qui a un impact sur les articulations et la colonne vertébrale. Le poids à supporter étant (beaucoup) plus important, les articulations deviennent alors douloureuses.

D’autre part, la grossesse engendre souvent de la rétention d’eau et des gonflements, y compris au niveau articulaire. Notamment, le poignet peut gonfler et entraîner une compression excessive du canal carpien. Dans ce cas, il vaut mieux se renseigner sur l’opération du tunnel carpien par décompression endoscopique.

Le diabète gestationnel

Une autre pathologie fréquente est le diabète gestationnel. Il s’agit d’une intolérance au glucose, qui apparaît chez des femmes n’ayant généralement pas de diabète en temps normal.

Survenant entre la 24e et la 28e semaine de grossesse, le diabète gestationnel présente surtout des risques de complications à l’accouchement. Il peut aussi être dangereux pour le développement du bébé. Il convient donc de tester la glycémie de la mère, via une prise de sang.

L’hypertension gravidique

Tout comme le diabète, l’hypertension gravidique ne touche que les femmes enceintes. Surtout si elle se développe au cours du troisième trimestre, cette tension artérielle anormalement élevée augmente considérablement les risques d’éclampsie (crise convulsive généralisée, pouvant causer des dommages permanents) et de toxémie gravidique (pré-éclampsie) chez la mère.

En cas d’éclampsie, il existe également des risques sérieux pour le bébé, tels que la prématurité, le retard de croissance in utéro voire le décès.

Conclusion

Toute femme enceinte doit donc être suivie par un professionnel de santé compétent, et traitée aussi tôt que possible si un de ces problèmes survient.